Nous allons apprendre comment faire le souffle continu (ou respiration circulaire).. mais c'est quoi ?..


Dans certaines musiques il est quelquefois possible d'entendre un instrument a vent joué par un musicien semblant posséder une capacité pulmonaire surhumaine (un exemple, les charmeurs de serpents)... en fait il n'y a absolument rien de surhumain ni de magique la dedans, il y a un "truc" dans tout ça... et ce truc est la respiration circulaire (RC) ou technique permettant de continuer à souffler tout en inspirant. La RC est utilisée pour obtenir un son continu, sans pauses nécessaires pour reprendre son souffle.

Difficultée :

Vous ne réussirez à maîtriser pleinement cette technique qu' après un long , très long entrainement... plusieurs mois au moins. Ne soyez pas découragés cependant, apprendre à pratiquer la RC n'est pas un obstacle insurmontable. Vous aurez une grande satisfaction lorsque vous découvrirez que c'est réellement possible, lors de vos premières notes jouées selon cette technique (quelques jours de frustration à peine afin d'en arriver là).

La plus grande difficulté au début est d'arriver à un degré de concentration tel que l'on puisse avoir le contrôle total et la conscience de tout les éléments entrant en jeu dans la RC (muscles des joues, diaphragme, larunx...). Tout cela nécessite quand même un peu de ZEN. Avec l'expérience l'habitude remplacera la concentration et jouer en RC deviendra un réflexe, vous permettant de vous concentrer librement sur le jeu de votre instrument.
Le didjéridu ne peut se jouer qu'en RC, de plus il faut être capable de maintenir un bourdon pendant que la génératon d'harmoniques produira une mélodie.

La technique du souffle continu

La technique consiste à respirer pendant que l'on vide l'air stocké dans les joues. Cela exige une bonne coordination entre les lèvres, les joues, la langue, les poumons et surtout le diaphragme. Nous vous conseillons de commencer l'entraînement sans votre didjeridoo. Procédez comme suit :
- Prenez une inspiration avec la technique de la respiration abdominale
- Soufflez en gonflant les joues et en maintenant une certaine pression d'air. (voir anim)


- Avant que vos poumons ne se soient complètement vidés, cessez de pousser sur votre diaphragme et servez-vous des muscles de vos joues (pour expulser l'air qui y est contenu) et respirez simultanément par le nez. Durant l'inspiration, la partie postérieure de la langue vient obturer le pharynx. (voir anim)

Conseil :


Afin de mieux contrôler le résultat de votre exercice, prenez une paille, serrez-là entre vos lèvres et trempez-en l'extrémité dans un verre d'eau. Régulez votre débit d'air afin que le bruit produit par les bulles d'air soit le plus régulier possible. Au cours du jeu du didjeridoo, plus vos lèvres seront tendues, plus il sera aisé de respirer car le débit d'air sera minimum. L'objectif final va être d'entretenir un bourdon continu et régulier. Force est de constater, qu'en pratique, le bourdon accuse souvent une légère variation au moment de l'inspiration.
En Résumé La technique du souffle continu est longue à acquerir, aussi ne cédez pas au découragement. Sa pratique vous permettra de consolider votre technique de respiration et de souffle justes, garant de votre réussite. Vous travaillez certes pour apprendre à jouer le didjeridoo, mais aussi pour tous les bienfaits apportés par la respiration juste. Surtout, ne vous acharnez pas aveuglément ; pratiquez un peu très souvent plutôt que longtemps et peu souvent. Voilà le seul secrêt que nous puissions vous livrer...

Vous allez allez apprendre la respiration techniques, respiration rythmique, respiration continue, musique souffle..
 
   
 Tenue du didg